Feeds:
Articles
Commentaires

Déclaration du groupe communiste / FdG de la ville de Rouen

Le groupe des élu-es communistes de la ville de Rouen apporte son soutien aux actions engagées par l’intersyndicale contre la suppression des postes de conducteurs ambulanciers au SAMU-SMUR 76 et pour le maintien de leurs missions.

Contraint par l’ARS de Normandie de contenir l’évolution de ses dépenses de personnel la direction du centre hospitalier de Rouen ne privilégiant qu’une approche comptable au nom de l’austérité budgétaire a programmé la suppression prochaine de 80 postes d’agents hospitaliers équivalents temps plein, alors que de trop nombreux services fonctionnent déjà à flux tendus, parfois avec du personnel épuisé. Lire la suite »

Publicités

Henda Ayari

Déclaration d’Yvon ROBERT, Maire de Rouen, et d’Hélène KLEIN, Adjointe en charge de la lutte contre les discriminations, des Droits des femmes et des personnes en situation de handicap

Nous venons d’apprendre, avec de profonds regrets, que l’auteure rouennaise Henda Ayari venait d’annuler son intervention sur le thème de la laïcité, programmée le vendredi 1er décembre par le réseau des bibliothèques de Rouen R’n’Bi, en raison des menaces qu’elle subit depuis qu’elle a porté plainte pour viol contre Tariq Ramadan il y a quelques semaines. Dans une démocratie comme la nôtre, il est inacceptable qu’une personne soit menacée et son expression empêchée du fait de ses idées, de ses opinions, ou encore du fait des violences qu’elle a pu subir. Nous le regrettons vivement et condamnons avec fermeté ces comportements qui portent atteinte à la liberté d’expression.

article paru dans 76 actu le 27/11/17 dans lequel Manuel labbé est interviewé.

« Le diocèse de Rouen occupe de nombreux locaux municipaux à titre quasiment gracieux. Le Ville veut obliger l’Église à payer un loyer, au même titre que les autres associations.

Le ménage est mené par le bien nommé Manuel Labbé, adjoint communiste au maire de Rouen. En 2014, à son arrivée aux responsabilités, il a passé un premier coup de balai. « Nous recevons beaucoup de demandes de la part d’associations qui souhaitent être logées et nous n’avons plus de locaux disponibles », constate l’élu. »

Pour lire l’article dans son intégralité : liens

Déclaration du groupe communiste / FdG De la ville de Rouen du 28/11/17

En plein cœur de l’été, l’annulation sans préavis du renouvellement de dizaines de milliers de contrats aidés a constitué une décision d’une violence sociale inédite. Cette mesure fragilise voire menace les actions de dizaines d’associations rouennaises.

En octobre 2017, la Ministre du Travail et le Ministre de la Ville, après des interventions du Comité National de Liaison des Régies de Quartier, ont confirmé la baisse des dotations budgétaires des contrats aidés en 2018 … tout en soulignant « qu’il était important d’examiner avec attention la situation des employeurs et associations intervenant dans les quartiers de la Ville ». Lire la suite »

Vœu présenté au Conseil Municipal du mardi 20 novembre 2017

Depuis des mois, notre pays accueille des réfugiés fuyant les guerres ou la famine.

L’Etat français doit assumer son rôle, au même titre que les autres états européens, et garantir le respect des règles internationales pour un accueil digne de ces personnes qui ont tout perdu. Lire la suite »

Motion présentée par le groupe Communiste/FDG  au Conseil municipal du lundi 20 novembre 2017

Après l’Agence régionale de Santé, Pôle emploi, France 3… c’est une nouvelle vague de fusions à marche forcée qui est enclenchée cette fois dans les services de l’Éducation nationale. Ainsi de l’annonce d’une fusion des CROUS Normands au 1er janvier 2019 dont le futur siège sera à Caen et de la nomination d’un seul Recteur, celui de Caen, pour diriger les Rectorats de Normandie. Les fonctionnaires du Rectorat de Rouen perdant leur Recteur et étant donc appelés à travailler pour un « super Recteur »  installé à Caen.

Comme une grande majorité de la communauté éducative on peut craindre que ce regroupement sous la responsabilité d’un seul Recteur des Académies préfigure comme pour le CROUS une fusion à court terme. Lire la suite »

Déclaration du groupe communiste / FdG De la ville de Rouen

Dans un contexte de fortes contraintes liées à la baisse drastique des dotations de l’Etat depuis 2014, nous défendons des propositions d’arbitrages budgétaires garantissant les moyens du  budget alloué pour les écoles publiques. Ainsi à l’occasion du précédent débat d’orientation budgétaire notre groupe déclarait « Les moyens pour les écoles publiques sont pour nous une priorité́. Celles et ceux d’entre nous qui siègent dans les conseils des écoles connaissent l’ampleur des besoins » « à un moment où certains, comme à̀ la Région ou au Département, font le choix de soutenir de façon privilégiée l’école privée, nous affirmons haut et fort – tout en respectant les choix individuels des parents, concernant la scolarisation de leurs enfants – que nous devons veiller, plus que jamais, à ce que l’argent public, dans cette période de contraintes budgétaires fortes pour nos collectivités, soit orienté pour les besoins de nos écoles publiques ». Lire la suite »