Feeds:
Articles
Commentaires
Vœu présenté par le groupe Communiste
Conseil municipal du lundi 10 décembre 2018

Un mouvement social et  une colère profonde s’exprime dans le pays revendiquant les moyens de vivre dignement de son travail.

Cette colère c’est celle des Français, dans leur diversité, qu’ils aient des gilets jaunes, des blouses blanches, des cols bleus ou des robes noires, c’est une révolte arc en ciel, une demande d’’Egalité.  Elle est la conséquence de la brutalité de la politique actuelle, elle exprime le refus de l’injustice sociale et fiscale, elle porte des revendications de progrès social qui vont bien au-delà du prix du carburant, notamment l’augmentation du SMIC, des retraites  et des salaires. Lire la suite »

Publicités
Motion présentée par le groupe Communiste, adoptée,
soutenue par le groupe Décidons Rouen et le groupe Socialiste.

Les parents d’enfants en situation de handicap doivent traverser un véritable parcours du combattant, entre diagnostic, dossiers administratifs, prises en charge thérapeutiques sans parler du travail d’acceptation du handicap de leur enfant. Ce parcours complexe voire laborieux se traduit parfois par une demande d’Accompagnant des Elèves en Situation de Handicap (AESH) plus connu sous le nom d’Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS). Nous ne reviendrons pas ici sur les délais pour obtenir une réponse.

Depuis la rentrée, nous sommes régulièrement alertés au sujet du manque d’AVS dans les écoles de notre département ainsi que de notre ville. Tous les élèves concernés ont reçu une notification de la Maison Départementale des Personnes Handicapées leur attribuant un certain volume horaire d’accompagnement par un.e AVS. Lire la suite »

Rouen Mag: tribune des élus communistes

La taxation de l’essence et la vie chère auront été le déclencheur d’une colère contre ce qui est vécu comme un racket fiscal de plus en plus injuste s’attaquant aux moyens de « vivre » déjà largement rabotés. En vérité par ces mesures, le gouvernement s’emploie surtout à faire payer aux français les manques du budget de l’Etat qu’il a créé en supprimant l’ISF et en multipliant les cadeaux fiscaux aux entreprises. Des propositions alternatives efficaces existent pour financer une transition écologique qui ne soit pas antisociale: Taxer le kérosène des avions – Supprimer l’exonération des taxes sur le diesel pour les camions ultra polluant et encourager le report sur le rail – Arrêter les fermetures de lignes SNCF – Revenir à une TVA sur les transports publics à 5,5% – Mettre à contribution les profits considérables des sociétés d’autoroutes et des groupes pétroliers. Ainsi des moyens peuvent être dégagés pour une politique d’avenir respectueuse de l’environnement et de la justice sociale avec des déplacements automobiles plus vertueux, conjuguée avec des investissements massifs pour les déplacements en transports publics et à vélo.

Rouen Mag consacré à la mobilité: tribune des élus communistes

Notre réseau de transport en commun se renforce et c’est la priorité. Face aux enjeux de lutte contre le réchauffement climatique et de santé publique, il faut faire plus en développant l’intermodalité (train, vélo, fret et fluvial pour les marchandises) pour  favoriser les déplacements vertueux et moins polluants. Développons les créations des parkings relais afin de réduire le nombre de voitures en centre ville. Favorisons la création de pistes cyclables protégées et un meilleur accès aux vélos dans les bus. Éliminons les zones « blanches », territoires éloignés des transports collectifs. Élargissons les horaires des bus en soirée et les week-ends. Enfin garantissons le droit à la mobilité pour tous par une tarification sociale développée avec comme nous le proposons la gratuité pour les transports scolaires et les jeunes de moins de 26 ans ainsi que durant les pics de pollution. Pour en assurer le financement les députés communistes viennent de déposer une proposition de loi avec des dispositions financières visant à soutenir le passage à la gratuité des collectivités, choix déjà retenu par plus de 30 villes et agglomérations en France.

manuIntervention de Manuel Labbé suite à l’intervention du collectif de « la garenne » durant le conseil municipal du 15 octobre 2018

D’abord, il me parait important de mettre en avant le fait que dans cette assemblée municipale, la majorité permet aux migrants et au collectif de s’exprimer ; c’est rendre hommage à la « maison commune » qu’est la mairie et nous pouvons regretter qu’il n’en soit pas de même dans toutes les instances de ce territoire.

L’enjeu était pourtant majeur puisqu’il s’agissait de pouvoir interpeller l’ensemble des maires de l’agglomération dans le contexte imminent de l’évacuation du hameau des Brouettes et d’en appeler à la solidarité de toutes les communes de la Métropole pour trouver des solutions d’hébergement provisoires et/ou d’urgence après le 13 octobre.

Nous regrettons évidemment qu’il n’y ait toujours pas de solution trouvés pour tous. Nous entendons aujourd’hui la décision de justice prononcée en août, mais nous continuons de dénoncer ce scandale d’un Etat qui fait honte à la France et à ses valeurs héritées des Lumières et de la Déclaration des Droits de L’Homme et du Citoyen, elles-mêmes ayant inspirées la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de laquelle se déclare la Convention de Genève relative aux droits des réfugiés et au droit d’asile. Lire la suite »

1689779_750560548290046_987069526_n Intervention d’Hélène Klein au conseil municipal du 15 octobre 2018, concernant la délibération présentant le PADD.             

Le PADD est un document cadre qui définit les orientations générales d’urbanisme et d’aménagement retenues pour le développement futur de l’ensemble d’un territoire. Il présente ainsi un projet politique qui doit répondre aux besoins et enjeux de ce territoire en matière d’urbanisme, d’environnement et de développement économique et social.

Il résulte aussi des échanges intervenus avec les communes et les habitants de la Métropole sur l’identification des enjeux et orientations prioritaires.

Chacun, chacune doit avoir les moyens de vivre et travailler dans notre agglomération.  Et la vallée de la Seine reste un atout. Lire la suite »

1689779_750560548290046_987069526_nIntervention d’Hélène Klein au conseil municipal du 15 octobre 2018, concernant la motion « Les Républicains » (lien), rejeté par le conseil municipale, portant sur la sécurité des HDR.

Votre groupe d’élu.e.s « Les Républicains » nous présentent ce soir une motion concernant l’insécurité des Hauts de Rouen. Lors de notre précédent conseil du mois de juin vous aviez porté le même sujet un peu différemment…

On ne peut pas vous reprocher de ne pas vous intéresser à la situation difficile des habitants de ce quartier ! Mais vous tâtonnez beaucoup sur les réponses. C’est aussi lié à votre erreur d’analyse.

Vous constatez en effet que des actions sont menées à la fois dans le renouvellement urbain et dans la politique de la ville de ces quartiers prioritaires. Vous dites que les conditions ne sont pas réunies pour aider les acteurs sociaux à réussir leur mission, pour garantir la sécurité.

Mais qui a réduit les moyens d’assurer la tranquillité publique en supprimant la police de proximité ? Qui a réduit les effectifs de la police Nationale ? Nicolas Sarkozy toujours membre de votre parti ! Lire la suite »