Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘services publics’

Motion du groupe des élu-e-s communistes et citoyens
Conseil municipal du 9 avril 2018

Après 20 ans d’une libéralisation avec une filialisation massive de l’entreprise nationale, l’empilement des directives européennes poussant dans ce sens, le Président de la république et son gouvernement veulent affaiblir le service public ferroviaire par ordonnances avec des conséquences néfastes pour les usagers et l’aménagement des territoires. (suite…)

Publicités

Read Full Post »

m.labbe_Intervention de Manuel LABBE durant le débat portant sur la motion déposée par le FN.

Chers élus républicains,

Vous-mêmes qui êtes attachés aux valeurs et aux principes de notre République : celle qui se targue dans sa constitution d’être sociale et solidaire, accueillante, laïque,  respectueuse de la diversité d’origines, d’identité sexuelle, de croyances, …

Vous ne serez pas surpris que les élus communistes ne votent évidemment pas une motion présentée par un parti dont l’atavisme se situe en dehors de ces valeurs républicaines et qui soutient aussi bien (suite…)

Read Full Post »

Motion présentée par le groupe Communiste/FDG  au Conseil municipal du lundi 20 novembre 2017

Après l’Agence régionale de Santé, Pôle emploi, France 3… c’est une nouvelle vague de fusions à marche forcée qui est enclenchée cette fois dans les services de l’Éducation nationale. Ainsi de l’annonce d’une fusion des CROUS Normands au 1er janvier 2019 dont le futur siège sera à Caen et de la nomination d’un seul Recteur, celui de Caen, pour diriger les Rectorats de Normandie. Les fonctionnaires du Rectorat de Rouen perdant leur Recteur et étant donc appelés à travailler pour un « super Recteur »  installé à Caen.

Comme une grande majorité de la communauté éducative on peut craindre que ce regroupement sous la responsabilité d’un seul Recteur des Académies préfigure comme pour le CROUS une fusion à court terme. (suite…)

Read Full Post »

Article de Paris-Normandie du 5 Avril

 [EXTRAITS]

Hier, les élus et les militants ont installé des tables et ont harangué les passants pour les informer sur les craintes de fermeture. « Ce matin, à la Champmeslé, l’accueil a été très bon », commente Manuel Labbé (élu communiste). « Des salariés sont venus nous remercier pour notre combat, et nous avons récolté 55 signatures en moins d’une heure ». Pour Didier Chartier, cette décision nationale de la Poste « participe à la déstructuration des quartiers, à la perturbation des équilibres ».

L’opération fait suite au vote, lundi soir, par le conseil municipal de Rouen de la motion présentée par le groupe communiste/front de gauche.

LIRE L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE

Read Full Post »