Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘chu’

Tribune du groupe des élu-es communistes / FDG pour le Rouen Mag du 22 mars.

Le 7 mars, les personnels de Santé défilaient nombreux dans les rues pour dénoncer la situation inquiétante dans laquelle se trouvent les hôpitaux publics ; le CHU de Rouen est confronté à des difficultés croissantes liées aux lois Bachelot et Touraine favorisant des regroupements hospitaliers mastodontes … et la concurrence du secteur privé ! Sur notre territoire, les conséquences sont alarmantes : urgences saturées, personnel épuisé par les heures supplémentaires, délai d’attente, séjour raccourci pour « libérer » des lits, … Nous assistons, en outre, à une désertification médicale urbaine visible dans les quartiers  populaires et même dans le centre-ville avec une raréfaction de certains spécialistes (ophtalmo, gynéco, …). Aujourd’hui se soigner c’est trop loin, trop cher, trop long !Il est urgent de revenir sur la tarification à l’acte ou les déremboursements ; les Législatives devront porter à l’Assemblée des député-es défendant une santé de proximité, une augmentation du nombre de médecins généralistes et spécialistes, aidant ceux qui s’installent dans les déserts médicaux (y compris urbains) et rétablir les moyens pour un Hôpital public de qualité au service de Tous.

Publicités

Read Full Post »

Communiqué des élus communistes et républicains de la Région de Haute-Normandie –

Les organisations syndicales CGT, CFDT, CFTC, FO, SUD, représentant les personnels du CHU de ROUEN – comme ceux du Groupement Hospitalier du Havre (GHH) et du Centre Hospitalier Intercommunal Eure-Seine (CHIES) d’Evreux-Vernon dans la même situation dénoncent avec juste raison le contrat dit de « retour à l’équilibre » que la direction du CHU s’apprête à signer avec l’ARH.  

Dans les trois hôpitaux concernés, les élus communistes et républicains membres de ces conseils d’administration se sont prononcés, à plusieurs reprises, eux aussi contre ces mesures qui visent de fait à faire reculer la qualité des soins. Dans les trois entités la méthode est la même : faire des économies sur les emplois – 480 postes menacés en l’occurrence au CHU de Rouen ! – donc une attaque directe contre les conditions de travail des personnels hospitaliers et une aggravation des conditions d’accueil des patients, déjà dégradées.    

Ces décisions – s’appuyant uniquement sur une gestion comptable de la santé – auxquelles les élus communistes et républicains de la Région se sont opposés, y compris en votant contre les budgets présentés (Etat Prévisionnel des Recette et Dépenses) intégrant ces scénarios de suppressions d’emplois inadmissibles. Avec les organisations syndicales et les associations de défense des hôpitaux publics, ils appellent les populations, elles aussi, à manifester leur refus de ce plan de casse de l’hôpital public.  

Claude Lainé, 

Président du groupe communiste du conseil Régional de Haute-Normandie Administrateur du CHU  

Rouen, le 30 novembre 2009  

Read Full Post »