Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Expressions communiste et citoyenne’ Category

Déclaration du groupe communiste / FdG de la ville de Rouen

Le groupe des élu-es communistes de la ville de Rouen apporte son soutien aux actions engagées par l’intersyndicale contre la suppression des postes de conducteurs ambulanciers au SAMU-SMUR 76 et pour le maintien de leurs missions.

Contraint par l’ARS de Normandie de contenir l’évolution de ses dépenses de personnel la direction du centre hospitalier de Rouen ne privilégiant qu’une approche comptable au nom de l’austérité budgétaire a programmé la suppression prochaine de 80 postes d’agents hospitaliers équivalents temps plein, alors que de trop nombreux services fonctionnent déjà à flux tendus, parfois avec du personnel épuisé. (suite…)

Publicités

Read Full Post »

Déclaration d’Yvon ROBERT, Maire de Rouen, et d’Hélène KLEIN, Adjointe en charge de la lutte contre les discriminations, des Droits des femmes et des personnes en situation de handicap

Nous venons d’apprendre, avec de profonds regrets, que l’auteure rouennaise Henda Ayari venait d’annuler son intervention sur le thème de la laïcité, programmée le vendredi 1er décembre par le réseau des bibliothèques de Rouen R’n’Bi, en raison des menaces qu’elle subit depuis qu’elle a porté plainte pour viol contre Tariq Ramadan il y a quelques semaines. Dans une démocratie comme la nôtre, il est inacceptable qu’une personne soit menacée et son expression empêchée du fait de ses idées, de ses opinions, ou encore du fait des violences qu’elle a pu subir. Nous le regrettons vivement et condamnons avec fermeté ces comportements qui portent atteinte à la liberté d’expression.

Read Full Post »

Déclaration du groupe communiste / FdG De la ville de Rouen du 28/11/17

En plein cœur de l’été, l’annulation sans préavis du renouvellement de dizaines de milliers de contrats aidés a constitué une décision d’une violence sociale inédite. Cette mesure fragilise voire menace les actions de dizaines d’associations rouennaises.

En octobre 2017, la Ministre du Travail et le Ministre de la Ville, après des interventions du Comité National de Liaison des Régies de Quartier, ont confirmé la baisse des dotations budgétaires des contrats aidés en 2018 … tout en soulignant « qu’il était important d’examiner avec attention la situation des employeurs et associations intervenant dans les quartiers de la Ville ». (suite…)

Read Full Post »

Déclaration du groupe communiste / FdG De la ville de Rouen

Dans un contexte de fortes contraintes liées à la baisse drastique des dotations de l’Etat depuis 2014, nous défendons des propositions d’arbitrages budgétaires garantissant les moyens du  budget alloué pour les écoles publiques. Ainsi à l’occasion du précédent débat d’orientation budgétaire notre groupe déclarait « Les moyens pour les écoles publiques sont pour nous une priorité́. Celles et ceux d’entre nous qui siègent dans les conseils des écoles connaissent l’ampleur des besoins » « à un moment où certains, comme à̀ la Région ou au Département, font le choix de soutenir de façon privilégiée l’école privée, nous affirmons haut et fort – tout en respectant les choix individuels des parents, concernant la scolarisation de leurs enfants – que nous devons veiller, plus que jamais, à ce que l’argent public, dans cette période de contraintes budgétaires fortes pour nos collectivités, soit orienté pour les besoins de nos écoles publiques ». (suite…)

Read Full Post »

Tribune du groupe des élu-es communistes / FDG pour le Rouen Mag du 18 octobre.

Alors que l’impôt des plus riches se voit « allégé » de 3,5 milliard, le gouvernement veut imposer une nouvelle et brutale baisse de l’APL de 60 euros par mois réalisant une économie de 1,4 milliard sur le dos des locataires des seuls Hlm. Pour ne pas supporter le mécontentement de cette mesure, il est imaginé d’imposer aux organismes HLM de réduire les loyers des bénéficiaires du même montant. En fait cette diminution de la quittance serait sans aucun gain pour le pouvoir d’achat des locataires mais mettra en péril la trésorerie des bailleurs, comme Rouen Habitat, réduisant fortement leurs moyens pour l’entretien, la rénovation et la construction des logements. Au final c’est la double peine pour les locataires et les demandeurs de logement car une fois l’APL réduite durablement, les loyers eux repartiront à la hausse avec des logements mal entretenus. Face à cette menace, sur notre proposition, une motion demandant le maintien de l’APL et des moyens du logement social a été adoptée par le conseil municipal. Les élus de droite ont refusé de la soutenir, démontrant que la politique injuste du « Président des riches » trouve son inspiration à droite.

Read Full Post »

Motion présentée par le groupe Communiste/FDG

Conseil municipal du lundi 2 octobre 2017

C’est le scénario du pire pour le modèle du logement social de notre pays qui  s’annonce, menacé par les mesures inefficaces et profondément injustes que le gouvernement veut imposer sans véritable concertation avec les professionnels et les acteurs du secteur HLM. Dans le même temps il ouvre les vannes pour les investisseurs privés, les incitations fiscales et l’assouplissement des normes sont brandis comme une formule magique et fleurent bon la logique libérale.

Les ménages les plus modestes sont déjà depuis le 1er octobre les premières victimes de la diminution des aides personnalisées au logement (APL). Ce ne sont pas moins de 6,5 millions de bénéficiaires qui voient baisser leur pouvoir d’achat. A ceux qui estiment qu’une baisse de 5€ est anecdotique, qu’ils renouent avec les réalités sociales de notre pays : une personne au RSA, une fois les dépenses courantes déduites, ne dispose que de 58 euros par mois pour vivre, moins de 2 euros par jour. (suite…)

Read Full Post »

Tribune du groupe des élu-es communistes / FDG pour le Rouen Mag du 22 aout.

A ceux qui en doutaient, le gouvernement d’Édouard Philippe confirme qu’il mène bien une politique de droite au service des plus riches. Après la hausse programmée de la CSG, la baisse des APL, les mesures contre les politiques publiques, les fonctionnaires, les collectivités locales, s’accumulent. Ce ne sera pas l’austérité pour tout le monde puisque l’Impôt sur la fortune sera lui diminué de 3 milliards € et les baisses d’impôts bénéficieront en majorité aux 10% les plus riches. Quant à la réforme du code du travail qu’Emmanuel Macron veut imposer, elle prévoit de déconstruire méthodiquement les acquis qui protègent les salariés et de faciliter le recours aux licenciements. Durant l’été les députés communistes et de la France Insoumise s’y sont opposés de toute leur énergie. En cette rentrée l’heure est à la mobilisation, notamment le 12 septembre à l’appel des syndicats, pour faire reculer le gouvernement sur le contenu des « ordonnances » qui seront promulguées. Rendez-vous aussi à la fête de l’Humanité les 15, 16 et 17 septembre, pour débattre et construire l’alternative anti-libérale à gauche.

Read Full Post »

Older Posts »