Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Expressions communiste et citoyenne’ Category

Motion présentée par le groupe Communiste/FDG

Conseil municipal du lundi 2 octobre 2017

C’est le scénario du pire pour le modèle du logement social de notre pays qui  s’annonce, menacé par les mesures inefficaces et profondément injustes que le gouvernement veut imposer sans véritable concertation avec les professionnels et les acteurs du secteur HLM. Dans le même temps il ouvre les vannes pour les investisseurs privés, les incitations fiscales et l’assouplissement des normes sont brandis comme une formule magique et fleurent bon la logique libérale.

Les ménages les plus modestes sont déjà depuis le 1er octobre les premières victimes de la diminution des aides personnalisées au logement (APL). Ce ne sont pas moins de 6,5 millions de bénéficiaires qui voient baisser leur pouvoir d’achat. A ceux qui estiment qu’une baisse de 5€ est anecdotique, qu’ils renouent avec les réalités sociales de notre pays : une personne au RSA, une fois les dépenses courantes déduites, ne dispose que de 58 euros par mois pour vivre, moins de 2 euros par jour. (suite…)

Publicités

Read Full Post »

Tribune du groupe des élu-es communistes / FDG pour le Rouen Mag du 22 aout.

A ceux qui en doutaient, le gouvernement d’Édouard Philippe confirme qu’il mène bien une politique de droite au service des plus riches. Après la hausse programmée de la CSG, la baisse des APL, les mesures contre les politiques publiques, les fonctionnaires, les collectivités locales, s’accumulent. Ce ne sera pas l’austérité pour tout le monde puisque l’Impôt sur la fortune sera lui diminué de 3 milliards € et les baisses d’impôts bénéficieront en majorité aux 10% les plus riches. Quant à la réforme du code du travail qu’Emmanuel Macron veut imposer, elle prévoit de déconstruire méthodiquement les acquis qui protègent les salariés et de faciliter le recours aux licenciements. Durant l’été les députés communistes et de la France Insoumise s’y sont opposés de toute leur énergie. En cette rentrée l’heure est à la mobilisation, notamment le 12 septembre à l’appel des syndicats, pour faire reculer le gouvernement sur le contenu des « ordonnances » qui seront promulguées. Rendez-vous aussi à la fête de l’Humanité les 15, 16 et 17 septembre, pour débattre et construire l’alternative anti-libérale à gauche.

Read Full Post »

Tribune du groupe des élu-es communistes / FDG pour le Rouen Mag du 12 avril.

Dans quelques jours aura lieu l’élection présidentielle. Nos choix vont avoir des conséquences décisives pour l’avenir : Un Etat soumis à l’Europe des marchés ou garant de l’intérêt national ? Service publics rabougris ou renforcés ? Précarité généralisée ou droits sociaux confirmés ? Suppression de l’ISF et exonérations patronales ou lutte contre l‘évasion fiscale et impôts plus justes ? Rien n’est joué. Dans cette élection la démocratie est humiliée, bafouée par des candidat-es tellement hors sol qu’ils ne mesurent plus que leur attitude est une offense à celles et ceux qui vivent de leur travail. Il faut vite une autre République redonnant le pouvoir aux citoyen-nes. Avec notre bulletin de vote nous avons le pouvoir d’agir pour une autre répartition des richesses, une action résolue contre la finance, un développement respectueux des Hommes et de la planète. Résistons à la casse sociale de la droite et à la violence de l’extrême droite, aux vieilles recettes libérales mêmes relookees par Macron. Reconstruisons une alternative politique de gauche sur de nouvelles bases. Nous appelons les Rouennai-ses à exprimer clairement, à l’occasion des scrutins à venir, le choix de l’humain d’abord et de l’insoumission au libéralisme.

Read Full Post »

Motion adoptée par le conseil municipal du lundi 3 avril 2017

présentée par le groupe Communiste/FDG

Notre ville est sous la menace d’une réduction drastique des bureaux et agences de La Poste programmée dans les mois à venir.

Après la fermeture récente du bureau du Mt Riboudet, c’est le bureau de La Champmeslé qu’il est prévu de fermer en juin, et ceux de l’Hôtel de ville, de Grieu et Grammont sont menacés à court terme selon les informations communiquées lors de la récente réunion de la commission Départementale de Présence Postale Territoriale.

La fermeture de ces bureaux se situant dans des zones d’habitations denses, dont certaines en développement, ainsi qu’en centre-ville serait un recul majeur de la présence du service public postal contraire à notre projet de ville et de Métropole garant des équilibres et des solidarités. (suite…)

Read Full Post »

Tribune du groupe des élu-es communistes / FDG pour le Rouen Mag du 22 mars.

Le 7 mars, les personnels de Santé défilaient nombreux dans les rues pour dénoncer la situation inquiétante dans laquelle se trouvent les hôpitaux publics ; le CHU de Rouen est confronté à des difficultés croissantes liées aux lois Bachelot et Touraine favorisant des regroupements hospitaliers mastodontes … et la concurrence du secteur privé ! Sur notre territoire, les conséquences sont alarmantes : urgences saturées, personnel épuisé par les heures supplémentaires, délai d’attente, séjour raccourci pour « libérer » des lits, … Nous assistons, en outre, à une désertification médicale urbaine visible dans les quartiers  populaires et même dans le centre-ville avec une raréfaction de certains spécialistes (ophtalmo, gynéco, …). Aujourd’hui se soigner c’est trop loin, trop cher, trop long !Il est urgent de revenir sur la tarification à l’acte ou les déremboursements ; les Législatives devront porter à l’Assemblée des député-es défendant une santé de proximité, une augmentation du nombre de médecins généralistes et spécialistes, aidant ceux qui s’installent dans les déserts médicaux (y compris urbains) et rétablir les moyens pour un Hôpital public de qualité au service de Tous.

Read Full Post »

1689779_750560548290046_987069526_nJe suis adjointe à Rouen, notamment aux droit des femmes. Le projet « Rouen donne des Elles » vient mettre en lumière les politiques menées tout au long de l’année par la Ville de Rouen en matière d’égalité femmes-hommes sur le territoire. Dans notre pays où les droits à l’égalité entre hommes et femmes sont dans les lois, des inégalités inadmissibles persistent au quotidien : les femmes soient moins payées à travail égal, sont plus touchées par la pauvreté !

La ville de Rouen et moi-même nous nous engageons pour faire évoluer les consciences et les actes. De nombreux projets sont conduits par la mairie et les associations partenaires que nous soutenons pour permettre à notre société de vivre l’égalité réelle !

Quelques chiffres clefs

Depuis 2013 :

70 % des noms de rues ou de lieux attribués à des personnages illustres sont des femmes.

– le fonds des bibliothèques a été enrichi de plus de 200 ouvrages grâce à des crédits dédiés (nombreux documentaires, essais, ouvrages de littérature jeunesse sur les questions de genre, de droits des femmes et sur l’émancipation féminine).

15 000 € par an de subventions sont attribuées à des associations engagées notamment sur l’égalité des femmes et des hommes, les droits des femmes, l’aide aux victimes et l’accompagnement des prostitué-e-s. Les associations aidées sont par exemple le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFFF), le Mouvement du Nid et Femmes Inter Associations Normandie (FIA).

– Au sein des services de la Ville, près de 350 agents ont été formés sur des thématiques allant de la sensibilisation aux stéréotypes de genres aux violences sexistes.

Hélène KLEIN

Read Full Post »

Tribune du groupe des élu-es communistes / FDG pour le Rouen Mag du 1 mars.

Établir un budget traduisant les engagements de notre majorité devient un exercice de plus en plus incertain. En effet la ville subit une nouvelle fois une réduction des dotations de l’État et ceci pour la 4ème année. Au moment où l’avenir du pays est en débat, nous ne pouvons qu’alerter sur la volonté de certains comme MM Fillon et Macron d’amplifier cette austérité pour les communes afin de financer des avantages fiscaux favorables au patronat et aux plus riches. Si ce budget ne répond pas pleinement aux attentes il traduit une volonté de préserver le service public de proximité, de développer les solidarités et l’attractivité de notre ville, de prendre en compte les questions environnementales sans alourdir la fiscalité locale, ce qui était pour nous une exigence. Les efforts d’économies de gestion permettent de tenir l’équilibre budgétaire mais nous demandons que soit préservée la capacité d’action de la ville sur la gestion et l’entretien des espaces publics qui constituent la vie quotidienne des Rouennais. Nous assumons ce budget, tout en pointant des insuffisances et des contradictions liées aux conséquences de choix politiques nationaux que nous contestons pour notre part, ainsi que des désaccords qui subsistent sur certains arbitrages.

Read Full Post »

Older Posts »