Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Conseil municipal’ Category

Motion présentée par le groupe des élu-es Communistes/FDG

Soutenue par les groupes Décidons Rouen et Socialistes

Conseil municipal du vendredi 30 juin 2017

Nous l’avons réaffirmé en septembre 2015 notre ville par les valeurs qu’elle représente et les principes qu’elle défend se veut solidaire et doit être une terre d’accueil pour les réfugiés qui quittent leur pays pour échapper aux conflits et aux persécutions.

« Comment accepter que pour échapper à la mort des milliers de réfugiés se mettent en péril et finalement meurent aux portes de l’Europe ? », s’indignait au nom de notre conseil notre Maire Yvon Robert en rejoignant le réseau des villes solidaires. Le fronton et le hall de notre Hôtel de ville témoignent de la permanence de cet engagement solidaire.

Ces dernières années Rouen a ainsi accueilli des familles aujourd’hui intégrées dans leur environnement ainsi que des demandeurs d’asile et réfugiés dans la résidence du Hameau des Brouettes et le gymnase Colette Yver. De nombreuses associations de citoyens apportent elles aussi une aide précieuse facilitant l’accès au logement, l’accompagnement social personnalisé et la scolarité des enfants.

Ces dernières semaines à plusieurs reprises des campements précaires de nouveaux réfugiés, somaliens, yéménites pour certains en attente de leur demande d’asile ont été signalés sur le territoire de notre ville et fait l’objet de démantèlement par la  police.

Il est à noter que des citoyens indignés et solidaires à la Grand Mare ont tenu à apporter une aide matérielle à ces migrants démunis.

Malheureusement il est à prévoir que de telles situations se répètent en lien avec les
guerres qui se déroulent dans de nombreux pays. Nous tenons à réaffirmer qu’il n’est pas acceptable que dans notre pays des hommes, des femmes et des enfants quels  qu’ils soient se retrouvent à la rue. Les demandeurs d’asile ont des droits fixés par des institutions internationales et ratifiés par les États qui ont la responsabilité de les protéger et de mettre en œuvre une politique d’accueil.

Il faut souligner le travail effectué par les opérateurs de la demande d’asile et le dévouement des associations, des militants, des élu-es qui agissent pour le respect des droits et de la dignité des migrants. C’est eux que le gouvernement doit écouter et appuyer. Les propos récents du ministre de l’intérieur suite à sa visite à Calais ne vont
pas dans ce sens et laissent craindre une volonté d’organiser une crise de l’accueil des
réfugiés. Le défenseur des Droits s’en est inquiété récemment.

Par cette motion notre conseil :

– Demande à Madame La Préfète de mettre en œuvre les moyens financiers ainsi que les locaux afin d’accueillir et héberger avec humanité les demandeurs d’asile durant l’instruction de leurs demandes.

– Réaffirme « Rouen ville solidaire pour l’accueil des réfugiés »

Read Full Post »

Intervention d’Hélène KLEIN au conseil municipal du 3 avril.

Le FN une fois de plus nous prouve qu’il aime défendre des idées d’un autre temps. Alors que notre société a évolué et continue d’évoluer vers un plus grand partage des tâches domestiques et une ouverture de tous les métiers, tous les sports, tous les loisirs à tous et  toutes en fonction de ses appétences personnelles, le FN nous explique que non, les hommes et les femmes ça ne doit pas aimer certaines choses ni vouloir faire certains métiers.

L’objet du délit Jeanne d’Arc fille ou garçon était justement d’encourager les enfants à être ce qu’ils veulent, hors de tout préjugé. (suite…)

Read Full Post »

Motion adoptée par le conseil municipal du lundi 3 avril 2017

présentée par le groupe Communiste/FDG

Notre ville est sous la menace d’une réduction drastique des bureaux et agences de La Poste programmée dans les mois à venir.

Après la fermeture récente du bureau du Mt Riboudet, c’est le bureau de La Champmeslé qu’il est prévu de fermer en juin, et ceux de l’Hôtel de ville, de Grieu et Grammont sont menacés à court terme selon les informations communiquées lors de la récente réunion de la commission Départementale de Présence Postale Territoriale.

La fermeture de ces bureaux se situant dans des zones d’habitations denses, dont certaines en développement, ainsi qu’en centre-ville serait un recul majeur de la présence du service public postal contraire à notre projet de ville et de Métropole garant des équilibres et des solidarités. (suite…)

Read Full Post »

Intervention d’Hélène Klein pour le groupe des elu-es Communistes / FDG au conseil municipal du 13/03/17

Le PADD est un document cadre qui définit les orientations générales d’urbanisme et d’aménagement retenues pour le développement futur de l’ensemble d’un territoire. Il présente ainsi un projet politique qui doit répondre aux besoins et enjeux de ce territoire en matière d’urbanisme, d’environnement et de développement économique et social. (suite…)

Read Full Post »

Motion présentée par le groupe Communiste/FDG

Conseil municipal du lundi 6 février 2017

Sous le prétexte de rentabilité financière, la Direction d’EDF Commerce a annoncé le 26 janvier dernier son intention de fermeture définitive de toutes les boutiques EDF sur le territoire français dès 2017 et sur les trois ans à venir.

Rappelons que l’ouverture de la boutique EDF située rue Grand Pont à Rouen est concomitante à la fermeture des deux accueils physiques des agences de Rouen St Sever et Bihorel.

Avec la fermeture de la boutique EDF, les usagers du service public de notre agglomération n’auraient plus d’interlocuteurs physiques. La suppression de ces lieux d’accueils va principalement impacter les populations ayant des difficultés d’accès au numérique, des personnes en situation de handicap et les personnes âgées. Cela va impacter des usagers qui ne maîtrisent pas assez la langue française pour comprendre par téléphone et tout simplement les clients d’EDF qui se trouvent parfois face à un mur pour résoudre leurs problèmes.

Près de 420 salariés et emplois sont concernés par la suppression de ces accueils. Il est du devoir d’une entreprise publique comme EDF, détenue à 85,6% par l’État, de répondre aux besoins d’égalité de traitement des usagers et de tissu social des collectivités locales.

 

C’est pourquoi le conseil municipal :

 

  • Demande à la Direction commerce d’EDF de l’informer de ses intentions pour le devenir de la boutique EDF de Rouen.
  • Demande le maintien d’un lieu d’accueil physique EDF accessible à tous dans notre ville.

Read Full Post »

Les délibérations présentées à cette occasion sont à lire ici : https://extranet.rouen.fr/DelibPdf/CM6juillet2012/

Read Full Post »

Intervention d’Hélène Klein, au nom du groupe des élu-e-s communistes et citoyen

Le Président de la République porte une lourde responsabilité car ses choix libéraux aggravent la crise. Nous ne cessons d’être alertés par les difficultés de nos concitoyens. Que dire des écoles, collèges et lycées où parents et enseignants signifient leur inquiétude face aux baisses de dotations horaires ou aux fermetures de classe, qui rogne sur le service public. Mardi prochain (le 31 janvier) des écoles rouennaises seront fermées pour raison de grève. Nous vivons la mobilisation des salariés de Pétroplus qui découvrent avec stupeur combien la finance prime sur la production industrielle en France. Nous avons entendu la problématique des familles vivant dans la précarité et se retrouvant dans la rue. Ces mobilisations sont le signe que les populations refusent avec nous la mise en place d’une société complètement déséquilibrée où les riches s’enrichissent pendant que les pauvres s’appauvrissent.

Voilà pourquoi les élus communistes préconisent notamment de répondre aux besoins sociaux de notre société en plaçant l’Humain d’abord avec des banques tournées vers un autre modèle de développement, donnant la priorité au financement d’investissements créateurs d’emplois favorisant une croissance de qualité respectueuse de l’environnement. Créer un pôle financier public qui interviendrait dans les domaines du développement des PME, du financement du logement social, de la politique de la ville et des transports, de la politique industrielle et de l’aide à l’innovation est une alternative. Il repousserait les effets des produits toxiques qui font monter la dette de notre ville.

Il faut réorienter l’utilisation de l’argent. Y compris pour notre collectivité au moment où nous est présenté son budget 2012. Dépenser de l’argent pour rendre service aux habitants ce n’est pas un problème c’est la solution. Pour nous les orientations budgétaires de notre ville vont dans le bon sens. Nous nous sommes longuement exprimés lors du dernier conseil municipal autour des choix politiques qui se tournent vers les préoccupations des Rouennais et Rouennaises dans leur quotidien ainsi que les agents territoriaux. Malgré cette volonté politique nous payons le poids de la dette. Nous réaffirmons qu’ il est hors de question de faire payer aux  ménages les intérêts supplémentaires de nos emprunts Ville car cela reviendrait à  engraisser les banques et leurs actionnaires, notamment RBS, en ponctionnant les poches des habitants de notre commune. C’est scandaleux et nous le refusons. C’est pourquoi je réaffirme ici notre proposition d’un moratoire sur le paiement des intérêts.

Ce budget marque une ambition celle d’apporter des réponses appropriées aux préoccupations des habitants : mieux vivre à Rouen quelque soit son âge, avoir un emploi, un logement, faciliter la vie quotidienne, soutenir les familles en difficulté. Cependant la conclusion en page 26 montre combien l’austérité est prégnante puisqu’il y est indiqué que  la pression exercée sur les agents et les services de la ville qui doivent faire mieux  en faisant des efforts considérables et en continu (dixit le texte !) pèse.

Et que dire de cette éventualité de reconsidérer nos choix budgétaires si la pression bancaire s’exerce fortement en 2012. On voit combien la dépense publique est visée dans notre système actuel. Celui que nous voulons changer. Les échéances électorales prochaines donneront sans doute des indications sur l’opinion que s’en font les habitants !!

 Il est impératif de faire front face aux pressions de la finance sur les ménages mais aussi les collectivités. C’est un parti pris que se donne le Front de Gauche de prendre le pouvoir sur les banques. Nous avons la volonté de tout mettre en œuvre pour que les échéances électorales à venir changent la donne en ce sens. Ainsi nous portons l’exigence d’un engagement fort en direction des collectivités afin qu’elles aient les moyens de mieux développer leurs projets dans les années à venir.

Reprendre la main sur les finances publiques est une condition majeure de la maîtrise des affaires publiques. Pour nous élus communistes et citoyen la lutte contre les inégalités qu’elles soient sociales ou territoriales restera notre ligne de conduite.

Read Full Post »

Older Posts »