Motion portant sur les suites à donner au projet de passerelle sur la Seine.

Intervention de Jean Pierre TREDET durant le débat portant sur la motion déposée par l’UDI.

IMG_0419 Le souhait formulé d’une concertation et d’une réflexion partagée avec la ville de Rouen et ses élu-es sur  ce projet de passerelle aujourd’hui porté par le Président de la métropole nous parait légitime.

Notre groupe formule la même exigence et nous l’avons fait savoir au Président de la Métropole.

Le déficit de franchissement de la Seine pour les piétons et les cyclistes à un endroit où se développent de nouveaux pôles de vie et de travail, des deux côtés de la Seine, plus exactement entre les ponts Guillaume le Conquérant et Gustave Flaubert est réel. Les équipements favorisant les modes doux de déplacement, notamment cyclables et piétons sont à favoriser et s’inscrivent dans notre démarche municipale et celle de la COP 21 locale.

La reconquête des quais et des berges conduit à de nouvelles offres d’animation urbaine (culture, sports, promenade, services, commerces, restauration) et l’émergence de nouveaux quartiers (Luciline rive droite, et éco-quartier Flaubert) nécessitants de favoriser la « marchabilité » et les autres modes de déplacement dits « doux ».

Le nouvel éco quartier Flaubert est programmé pour accueillir jusqu’à 17 000 habitants à l’horizon 2035, avec notamment la réalisation de plus de 2000 logements, 250 000 m2 de bureaux, mais aussi des commerces et des services.

Tout ceci se fera en plusieurs tranches de travaux qui s’étaleront dans la durée 10/20 ans. En 2021, nous n’en serons qu’au tout début de la livraison des premieres  constructions de logements et bureaux. Ainsi, nous nous posons la question de l’opportunité de nous engager dès maintenant dans un tel choix.

Nous le savons, car cela alimente régulièrement nos débats, nos budgets sont aujourd’hui contraints et les besoins en soutien aux investissements du quotidien exprimés par les communes et leurs habitants auprès de la métropole sont nombreux.

Faut il s’engager dés maintenant dans des études plus approfondies et un concours d’architecte avec les conséquences financières pour un équipement qui selon nous n’est pas une priorité à moyen terme ? Ce projet à l’horizon 2021, n’est pas pour nous une des priorités dans le programme d’investissement de la Métropole.

 

Par ailleurs, une éventuelle passerelle devra d’une part s’insérer parfaitement au paysage urbain, et d’autre part, être construite à une hauteur importante compte tenu des contraintes fluviales pour laisser passer les péniches à container et les voiliers de l’Armada. Sans oublier qu’elle devra en outre, être accessible pour les personnes en situation de handicap.

Or, ces contraintes complexifieront certainement de façon significative ce projet et alourdiront le budget final, déjà conséquent. Vérifions son intérêt pour les usages recherchés, sa praticabilité et examinons les différentes alternatives de traversées fluviales possibles et moins coûteuses.

 

Nous partageons la demande  qu’une véritable approche partagée soit instaurée, avec la ville et aussi les élu e s de la Métropole, ainsi qu’avec la population concernée par ce projet de liaison piétonne et cycliste entre les deux rives de la Seine.

 

Pour conclure, nous partageons les propositions de cette motion et la nécessité d’un travail en commun de la Métropole et de la ville sur ce dossier et d’une concertation élargie avec les usagers

Pour ces raisons nous voterons cette motion.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s