Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for octobre 2013

photo (8)Les communistes de Rouen ont présenté ce vendredi leur contribution au débat des élections municipales qui débute. Celle-ci est le fruit de nombreuses rencontres avec les acteurs sociaux, culturels, éducatifs, les syndicalistes, les habitants des quartiers. Elle se traduit par un état des lieux critique de la situation et par la présentation de dix priorités et propositions aptes à répondre aux besoins de la population.

 

Par ce document, ils souhaitent nourrir un débat constructif et travailler à l’élaboration d’un projet municipal ambitieux à gauche pour les 6 ans à venir, porteur de propositions concrètes pour répondre aux besoins des rouennais-s-es et donner un nouveau souffle au développement de notre ville.

 

Propositions à lire ici : http://fr.calameo.com/read/000188486f02670a0c709

 

Publicités

Read Full Post »

Non à la fermeture du point de vente SNCF de Rouen Saint-Sever!

Hélène Klein, adjointe (PCF) au maire, était présente vendredi 18 octobre 2013 avec des militants du PCF devant le point de vente SNCF à Rouen Saint-Sever, menacé de fermeture. Une pétition a été signé par de très nombreux usagers. Un courrier a été adressé au directeur régional de la SNCF. Cette fermeture, si elle était confirmée, contribuerait à faire reculer ce service public de proximité et irait à l’encontre des politiques menées par la ville de Rouen pour le développement des transports collectifs.

Read Full Post »

ImageRouen, le 19 septembre 2013,

Construire ensemble une nouvelle politique éducative

La décision politique prise par le Maire de Rouen d’appliquer dès 2013 la réforme des nouveaux rythmes scolaires dans les écoles de notre ville n’a pas permis une rentrée apaisée malgré la forte implication des personnels enseignants et non enseignants tout comme ceux de la Direction municipale des Temps de l’Enfant.

Il aurait été souhaitable de se donner le temps nécessaire pour mettre en oeuvre cette réforme dans les meilleures conditions comme l’ont décidé la très grande majorité des commune françaises.

Malgré cela, nous devons aller de l’avant et estimons qu’il est urgent de réfléchir à ce que pourrait être sur notre ville une politique ambitieuse en matière éducative avec l’enfant au coeur des préoccupations. Des améliorations ont été réalisées depuis 2008 sur notre ville, avec par exemple une évolution positive de la politique nutritionnelle. Mais il faut aller encore plus loin.

En effet, nos enfants grandissent aujourd’hui dans une société très précarisée dans laquelle la concurrence et l’individualisme dominent. Partout, les structures socio éducatives souffrent des politiques libérales et austéritaires menées au niveau national. Dans notre ville comme ailleurs : des classes ferment, des postes d’enseignants dans le secondaire sont supprimés, les enfants les plus fragiles sont dorénavant très mal accompagnés. Même si l’offre éducative s’améliore dans notre ville, nous estimons qu’elle reste en de ça des besoins. Le Projet Educatif Territorial, outil de collaboration locale rassemblant l’ensemble des acteurs intervenant dans le domaine de l’éducation doit se construire de façon décloisonnée et plus ambitieuse que cela n’a été fait jusqu’à présent.

Nous estimons nécessaire de s’engager dorénavant dans une démarche nouvelle se traduisant par une volonté d’associer l’ensemble des acteurs de l’éducation pour élaborer un projet municipal éducatif permettant à tous les enfants, à tous les jeunes de se construire au sein d’une communauté riche de sa diversité, autour des valeurs communes fondamentales du « vivre ensemble ».

La ville doit être un pilote actif des politiques éducatives portées aussi bien par les associations, les services municipaux ou bien les structures institutionnelles.

En tout état de cause, les offres associatives et municipales doivent être des réponses de qualité aux ambitions éducatives que nous devons clairement afficher en lien avec les besoins des habitants et tout particulièrement des jeunes.

Read Full Post »