Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for mai 2013

Motion du groupe des élu-e-s communistes et citoyens

Conseil municipal du 27 mai 2013

Aidons le Festival du livre jeunesse de Rouen à poursuivre son action contre l’illettrisme et la promotion de la lecture.

Le plus ancien des Festivals du livre de Jeunesse qui s’est donné comme mission principale de participer à la lutte contre l’illettrisme et de promouvoir l’écriture et la lecture a été contraint de déposer son bilan prés du tribunal le 30 avril dernier du fait de difficultésfinancières. Pour un budget annuel de 350000 € financé pour un tiers par les collectivités et institutions publiques, un tiers par le mécénat et un tiers par les recettes le déficit cumulé de ces trois dernières années est évalué à environ 80000€.

Le 21 mai l’association organisatrice a été mise en redressement judiciaire associé à unepériode d’observation de six mois.

Les organisateurs du Festival ont alertés les Ministères concernés et les collectivités partenaires de  cette situation pour empêcher l’irréparable et surmonter cette impasse.

Force est de constater que la non actualisation voire la diminution conséquente depuis dix ansdes subventions et aides publiques a contribué à déséquilibrer le budget du Festival alors quedans le même temps les charges de l’association organisatrice augmentaient du fait notamment du développement de ses actions.

L’utilité du Festival n’est plus à démontrer. Chacun sait que nos départements connaissent des problèmes importants liés à l’illettrisme. Dans une région qui compte encore plus de 10 % d’illettrés, le Festival a tout au long des années mis en place des actions de fond dans les écoles et les quartiers pour donner envie de côtoyer, avec plaisir, la lecture et l’écriture..

Dans le même temps, l’accueil des 25 000 visiteurs, des éditeurs, des auteurs, des illustrateurs génère des services profitant à l’économie locale et au delà.

Le Festival accueille des éditeurs nationaux comme d’autres issus des pays francophones, les visiteurs eux venant de la Normandie et des départements limitrophes.

Les partenariats avec les structures culturelles comme l’Opéra de Rouen – Haute-Normandie autorisent des échanges novateurs favorisant la prévention de l’illettrisme. Et  le succès des concours d’écriture et d’illustration (venant aussi bien du Japon, des Etats Unis, d’Italie que de Saint-Saëns ou de Pont-Audemer) témoigne de son audience au-delà de nos frontières.

La disparition du Festival de Rouen du Livre de Jeunesse remettrait en cause le travail mené depuis 30 ans et serait préjudiciable pour la Ville de Rouen, pour l’Agglomération, pour les deux départements et pour notre Région.

Afin de permettre à l’édition 2013 de se tenir et assurer la pérennité de cet évènement le conseil municipal de Rouen :

– réaffirme son soutien au Festival du Livre de Jeunesse de Rouen-

– organisera prochainement un tour de table avec les organisateurs et les collectivités partenaires afin de créer les conditions matérielles et financières de retour à l’équilibre du budget de cet événement culturel et social.

Read Full Post »

cimg8289Ce 17 mai est célébrée la journée internationale de lutte contre l’homophobie. L’occasion pour la Ville de Rouen de se mobiliser avec les associations locales en proposant une semaine de sensibilisation au plus grand nombre.

Plusieurs manifestations sont ainsi organisées du 17 au 25 mai :

• Vendredi 17 mai à 18h : vernissage de l’exposition photos « Un baiser est un baiser » proposée par la Maison des Diversités de
Caen.
• Mercredi 22 mai à 18h15 : projection d’un court-métrage « La tête froide » au cinéma Omnia suivi d’un débat consacré à l’homophobie dans le sport.

A cela s’est ajoutée la pose d’une banderole « Journée mondiale de lutte contre l’homophobie : Rouen s’engage » sur le fronton de l’Hôtel de Ville ainsi que la mise en place d’une campagne d’affichage en ville.

« Cette reconnaissance, la Ville de Rouen l’a engagée depuis 2008 souligne Hélène Klein, Adjointe (PCF) à la lutte contre les discriminations. A ce titre, elle organise en mairie des cérémonies solennelles pour célébrer le Pacs et accueille désormais les couples homosexuels qui souhaitent concrétiser un projet de mariage. Par ailleurs, à l’occasion de la journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation, la Ville commémore le souvenir des déportés pour fait d’homosexualité. La Ville inscrit ainsi le principe d’égalité des droits comme fondement dans la vie quotidienne de ses habitants ».

Read Full Post »

Nous publions l’appel de l’équipe dirigeante du Festival. Le groupe des élus communistes et citoyens ne manquera pas d’agir et d’intervenir afin que cette action pour la lecture et contre l’illettrisme puisse perdurer avec un soutien public à la hauteur.

Le Festival de Rouen du livre de Jeunesse est en grande difficulté financière.

Les aides publiques stagnent voire diminuent et pour certaines disparaissent, les aides privées via le mécénat stagnent également et d’autre part, les frais de fonctionnement continuent d’augmenter.

L’Association des Amis de la Renaissance – association gestionnaire du Festival- est pour le moment dans l’impasse.

Notre bilan a été déposé, auprès du Tribunal de Grande Instance le 30 avril 2013, afin de mieux préparer l’avenir et rebondir.

Le dépôt de bilan est la première phase avant le redressement judiciaire (ou la liquidation judiciaire dans le mesure où le Festival ne répondrait pas aux objectifs du Tribunal)

Depuis 1983, nous nous sommes engagés dans la prévention de l’illettrisme en agissant tout au long de l’année et en particulier lors de la manifestation que vous connaissez bien.

Pendant les trente dernières années, nous avons pu, avec les moyens qui nous étaient donnés, participer au service public du livre et de la lecture et ce, grâce à vous bénévoles et amis du Festival.

Actuellement, nous sollicitons les collectivités territoriales et les ministères concernés pour empêcher l’irréparable et surmonter cette impasse.

Et pour pouvoir peser plus lourd dans les décisions qui nous/ vous concernent nous vous sollicitons autour d’un mécénat solidaire.

Faites-nous parvenir, par retour du courrier le papillon (en pièces jointes) accompagné d’un chèque de 5€ minimum.

Si vous êtes 1000, 2000 ou 5000 personnes ou plus à nous aider à peser pour de bonnes décisions, nous allons tous passer ce cap compliqué !

Et pour que les bonnes décisions se prennent, nous vous invitons à envoyer, par mail, un courrier aux présidents des collectivités territoriales (modèle ci-dessous ) et aux ministres concernés. 

Bien chaleureusement à vous,                  

L’équipe du Festival

 » 30 ans,

le Festival de Rouen du Livre de jeunesse c’est chaque année :

– 20000 festivaliers en moyenne – 75000 ouvrages exposés
– plus de 10000 livres achetés
– plus de 15000€ d’aide à l’achat – 800 scolaires accueillis

– 1500 familles éloignées de la lecture qui assistent à nos animations et repartent avec un livre

– entre 50 et 70 éditeurs
– plus de 120 auteurs et illustrateurs

– près de 300 livres neufs collectés pour le Secours Populaire

– près de 50 stands d’associations et institutions dont la vôtre.

– 3 jours de débats et de formation professionnelle

– plus de 110000€ de frais économisés, chaque année, grâce au travail des bénévoles et aux prêts de matériel par les communes.

– plus de 30000 sourires de grands- parents, de parents et d’enfants….

Vous le savez certainement, au cours de cette année de Lutte contre l’illettrisme, le Festival de Rouen du livre de Jeunesse fête son 30ème anniversaire, les 6, 7 et 8 décembre prochain.
S’il n’a pas déposé son bilan !

Chacun sait que nos départements connaissent des problèmes importants liés à l’illettrisme, encore trop présent. Dans une région particulièrement en prise avec ces difficultés, le Festival a tout au long des années mis en place des actions pour donner envie de côtoyer, avec plaisir, la lecture et l’écriture, souvent avec succès.

Ce faisant, il a permis à l’économie du livre de mieux se porter d’autant plus que depuis 1983 des dizaines de manifestations autour du livre de jeunesse ont pris place dans les territoires aussi bien dans l’Eure que la Seine-Maritime.

Dans le même temps, l’accueil des visiteurs, des éditeurs, des auteurs, des illustrateurs génère des services profitant à l’économie locale et au delà. Celle-ci s’en trouve renforcée tout comme lors des grandes manifestations culturelles et de loisirs.

Le Festival accueille des éditeurs nationaux comme d’autres issus des pays francophones, les visiteurs eux venant de la Normandie et des départements limitrophes.

Les partenariats avec les structures culturelles comme l’Opéra de Rouen – Haute-Normandie autorisent des échanges novateurs favorisant la prévention de l’illettrisme. Et quand on voit le succès des concours d’écriture et d’illustration (venant aussi bien du Japon, des Etats Unis, d’Italie que de Saint-Saëns ou de Pont- Audemer) on ne peut que vouloir soutenir le Festival qui, en trente ans a su garder son cap tout en étant novateur, preuve en est tout le travail effectué autour des jeux vidéo et de la lecture numérique.

C’est pourquoi la disparition du Festival de Rouen du Livre de Jeunesse de Rouen serait une catastrophe pour la Ville de Rouen, pour l’Agglomération, pour les deux départements et pour toute la Région.

Aussi, Monsieur le Président ou Madame la Ministre, je vous demande de tout mettre en œuvre pour que le Festival de Rouen du livre de Jeunesse puisse continuer ses missions de prévention de l’illettrisme. »

Fait à

Le Signature

Pour information, voici les adresses mail pour adresser vos soutiens :

Conseil  Régional : alain.levern@haute-normandie.fr

Conseil Général 76 : didier.marie@cg76.fr
CREA : frederic.sanchez@petit-quevilly.fr
Conseil Général 27 jeanlouis.destans@cg27.fr
Mairie de Rouen : cabinetdumaire@rouen.fr
Madame Aurélie Filippetti Ministre de la culture et de la communication : point-culture@culture.gouv.fr.

Madame Valérie Fourneyron, Ministre de l’Education populaire : vfourneyron@rouen.fr

Read Full Post »