Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for janvier 2013

Le conseil municipal de la ville de Rouen a eu lieu vendredi 25 janvier 2013.

Le groupe des élus communistes et citoyen a proposé une motion d’urgence portant sur l’instauration d’un taux réduit de TVA pour le logement social répondant ainsi à une nécessité en raison de ses effets sur la régulation des prix, la reconquête du pouvoir d’achat et la création d’emplois durables et non délocalisables et aussi un soutien que cela apporte aux entreprises du bâtiment. Motion à lire ici : motion des elus communistes et citoyen 25 janvier 2013

Un vœu a été déposé par le groupe souhaitant la mise en place rapide du droit de vote pour tous les résidents étrangers. A lire ici : voeu du groupe communistes et citoyen 25-01-13

Concernant le budget 2013 de la ville, une déclaration alertant les élus de l’urgence pour le gouvernement de s’engager dans un véritable soutien financier à l’effort communal pour répondre aux urgences sociales et permettre d’assurer les investissements nécessaires à la ville. Déclaration à lire ici: Budget 2013 de la ville de Rouen 

Read Full Post »

Déclaration du groupe communiste et citoyen à propos de la situation chez Virgin

L’annonce du dépôt de bilan de Virgin Mégastore qui laisse 1 200 salariés, dont 25 à Rouen, dans l’incertitude la plus complète est la énième illustration du cynisme des prédateurs financiers et de la logique carnassière du capitalisme. Un cynisme que traduisent avec une indécente brutalité les propos tenus par ¬Walter Butler, le patron de ¬Butler Capital Partners, l’actionnaire principal du groupe affirmant qu’il n’y aurait rien pour les salariés car il n’y avait pas d’argent dans l’entreprise pour financer un plan social !

Le parcours de ce sinistre sire est des plus éloquents. Énarque qui est parti faire ses gammes chez Goldman Sachs aux États-Unis, encore eux, c’est François PINAULT, le puissant patron de PPR, qui lui a ouvert les portes du Conseil d’Administration de la FNAC, lui remettant même la Légion d’honneur en 2004.

Et en matière de prédation d’entreprises, il n’en est pas à son coup d’essai : après avoir embauché un pactole à la SNCM, en revendant pour cinq fois la mise ses parts d’actionnaire majoritaire qu’il était devenu suite à la privatisation, il a racheté à vil prix la SERNAM, le secteur messageries de la SNCF, non sans que l’entreprise publique ne l’ait renfloué à hauteur de 500 millions d’€.

Ce requin financier finira par transférer à la collectivité la charge du plan social en mettant l’entreprise en redressement judiciaire, avant que la SNCF, via sa filiale de logistique Geodis, ne vienne, début 2012, racheter les derniers morceaux.

L’impunité dont jouissent ces patrons voyous est insupportable et la décision du tribunal de Grande Instance de Paris donnant raison au comité d’entreprise et aux syndicats, qui contestaient la façon dont Virgin avait lancé des plans de licenciement distincts pour la fermeture de ses magasins de Metz (janvier 2012) et Toulouse (mars 2012) constitue une première lueur d’espoir pour les salariés.

Les élus communistes et citoyens de Rouen affirment leur entière solidarité avec tous les salariés plongés dans l’incertitude mais aussi demandent au gouvernement de déployer tous les moyens pour punir les comportements de prédateurs des spéculateurs tels que ce fonds d’investissement et les rappeler à leurs obligations. Ainsi que de travailler à trouver un repreneur qui sauvegarde l’intégrité du groupe et les emplois.

Plus que jamais, l’affirmation d’une volonté politique forte pour s’opposer à la logique destructrice du capitalisme financier est d’actualité et cela passe aussi par l’adoption de lois qui entravent la frénésie spéculative d’un patronat plus soucieux de l’importance des dividendes que de logique économique et de juste rémunération du travail.

Voilà encore une démonstration, s’il en était besoin, que ce qui coûte cher à l’emploi dans notre pays, c’est la rémunération des actionnaires et leur logique financière et non pas celle des salariés qui sont les créateurs de richesse par leur travail.

Read Full Post »

Déclaration du groupe des élu-es communistes et citoyen de la ville de Rouen

Fermeture programmée du collège Giraudoux à Rouen:

Le groupe des élus communistes et citoyens vient d’apprendre la fermeture prochaine du collège Giraudoux situé sur les Hauts de Rouen.

Notre groupe déplore le manque d’informations autour de cette opération. La fermeture d’un collège, une première pour notre département depuis 2004, n’est pas un bon signal envoyé à la population au moment ou un grand débat national doit s’engager sur la refondation de l’école publique.

Nous demandons que s’engage d’urgence, avec l’ensemble des acteurs impliqués dans la réussite éducative des enfants, une concertation
permettant de répondre au mieux aux besoins des familles sur ce secteur de la ville.

Rouen le 15/01/2013

Read Full Post »

Les voeux des communistes de Rouen

Read Full Post »