Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for septembre 2012

Depuis de longs mois, les travailleurs sociaux organisés au sein du collectif 76, soutenus par le DAL et par RESF, dénoncent à juste titre la dégradation de leurs conditions de travail et de prise en charge des personnes en situation de précarité. Les conséquences de la crise et de la politique anti-sociale menée pendant plus de 10 ans par la droite ont des répercutions directes sur les conditions de vie de chacun et particulièrement des plus fragilisés.

Ainsi les baisses de moyens accordés aux associations, répétées d’année en année, conduisent à des aberrations telles que la fermeture d’un foyer d’hébergement alors que les places manquent singulièrement. Pour preuve, la saturation du 115 qui n’est plus en capacité de répondre aux demandes. Chaque soir, des dizaines de personnes dont des familles avec enfants sont sans situation d’hébergement. Cette situation n’a que trop duré. Elle est inacceptable et illégale.
Le PCF soutient les revendications légitimes du collectif  76 :
Il est de la responsabilité du nouveau gouvernement de gauche de faire respecter la loi en matière d’hébergement d’urgence. Le conseil d’Etat décrétait lui-même en février dernier que sa non application relève d’une atteinte aux libertés fondamentales.
Une table ronde réunissant largement les acteurs concernés doit être organisée d’urgence afin d’évaluer précisément la situation et d’apporter des réponses concrètes et rapides aux personnes et aux familles en attente d’hébergement et de logement.
D’autre part les moyens accordés à l’action sociale et singulièrement à l’hébergement d’urgence et à l’insertion doivent être réévalués à la hausse et selon les besoins. Ces moyens existent. La gauche doit avoir le courage politique de les mobiliser. En effet, nous ne pouvons nous satisfaire d’une politique sociale qui se déterminerait sous contrainte budgétaire plutôt qu’en réponse aux besoins des publics.

Read Full Post »