Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for juillet 2011

Les tarifs des transports en commun de l’agglo rouennaise (TCAR et TAE) vont être augmentés dès la rentrée de septembre : 3,8% sur les abonnements ou plus de 5% sur la carte 10 voyages par exemple. Cette nouvelle hausse va venir amplifier les difficultés rencontrées par la population en matière de pouvoir d’achat, au moment où une fois de plus, le SMIC ne va être que très faiblement augmenté au 1er juillet.

Les élus communistes de la CREA sont opposés à cette politique de hausse des tarifs. Ils estiment que d’autres choix doivent être portés par les collectivités dirigées par la gauche : dans ce contexte de hausse du coût de la vie, elles doivent mettre en œuvre de véritables boucliers sociaux permettant de protéger la population.

En matière de transports en commun sur notre agglo et pour amplifier leur fréquentation, beaucoup reste à faire :

–      Tendre vers la gratuité avec une tarification beaucoup plus sociale. Cela existe dans d’autres villes et agglomération en France.

–      Rendre les transports en commun plus performants et adaptés aux besoins en améliorant les dessertes, les fréquences et la qualité.

–      Développer rapidement des parkings relais gratuits à proximité des terminus du métro et du TEOR

Trouver les financements pour cela nécessite un combat politique. La droite, qui nous impose la casse des services publics au profit des groupes privés, est engagée dans une logique qui est la sienne : le libéralisme à tout va. La gauche quand à elle doit défendre la justice sociale. Elle doit s’engager dans un bras de fer pour exiger de nouveaux moyens financiers pour développer les transports en commun :

–      En mettant à contribution les transports routiers notamment les poids lourds

–      En exigeant de l’Etat les financements pour le développement des transports en commun promis lors du Grenelle de l’environnement

–      En augmentant la taxe transports au niveau national…

En raison de l’urgence sociale et de l’urgence environnementale, il est nécessaire de s’engager tous ensemble, usagers et élus, dans une large réflexion permettant de ne pas augmenter à tout va les contributions des citoyens pour le développement des services portés par les collectivités publiques. 2012 sera en cela une année charnière qui peut permettre de s’engager dans des politiques en complètes ruptures avec les logiques actuelles.

Read Full Post »

C’est avec tristesse que nous avons appris la disparition de notre collègue Michel Domas élu sur la liste Rouen Motivée conduite par Valérie Fourneyron.

Michel Domas était fortement impliqué pour la défense des intérêts du logement social  et de ses locataires en tant que membre du conseil d’administration de l’Office public de l’Habitat de la ville de Rouen au sein duquel il siégea de nombreuses années comme représentant des locataires puis depuis 2008 comme élu de la ville de Rouen. Il était également Président de l’association qui gère la résidence étudiante Mac Orlan.

Habitant des Hauts de Rouen, il aimait défendre son quartier la Lombardie et exprimait régulièrement les difficultés et les attentes de ses habitants.

Homme de franc parler et de dialogue, sa voix manquera  pour faire entendre les besoins des  locataires du logement social.

A son épouse et ses enfants nous exprimons nos condoléances et notre peine.

Read Full Post »