Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for août 2008

500 000 PERSONNES ! LES PHOTOS DE LA FETE ICI

La Fête de l’Humanité est un lieu de solidarité et de fraternité dans un monde de plus en plus violent, où prime trop souvent la loi de l’argent et du chacun pour soi. C’est un espace ouvert où se rencontrent les forces progressistes de France et de tous les pays pour échanger et agir contre le capitalisme, en faveur de la paix et du co-développement durable…Mai 68, le Manifeste du parti communiste seront des thèmes des débats proposés. Côté musique, ce sera Cali, Tiken Jah Fakoly, Arno, Bashung, Thomas Dutronc…et Roger HODSON : la voix du légendaire groupe londonien, Supertramp, sera à la fête de l’Huma après dix ans d’absence en France…Le site de la fête ICI.

Dès à présent, réservez votre vignette d’entrée pour la fête : 17 euros les 3 jours. Pour obtenir des vignettes, envoyez un email à eluspcfrouen@orange.fr .

Publicités

Read Full Post »

La volonté de fermeture de l’agence de la Caisse d’Epargne de la Grand Mare au cœur d’un quartier engagé dans un projet de renouvellement urbain suscite légitimement des réactions de mécontentement et de mobilisation de la part des habitants et de la ville. D’autant que cette décision est en contradiction flagrante avec la convention de partenariat signée au niveau national entre la Caisse d’Epargne et l’Agence nationale de rénovation urbaine en faveur des zones urbaines sensibles et de leurs habitants –

Les motifs invoqués au niveau local pour tenter de justifier cette fermeture apparaissent comme des faux prétextes. Cette décision est avant tout dictée par la logique essentiellement financière qui prévaut actuellement au sein du groupe.

L’abandon du but non lucratif des Caisses d’Epargne avec leur transformation en société anonyme coopérative a ouvert les portes de leur gestion à la recherche de la seule rentabilité financière au détriment des missions sociales et d’intérêt général.

Les choix financiers récents enfoncent les caisses d’épargne dans une crise profonde et lourde de conséquences. Effondrement en Bourse de Natixis, la filiale commune de la Caisse nationale des caisses d’épargne et des Banques populaires, du fait notamment de son exposition à la crise américaine des subprime, effondrement en Bourse de Nexity, le promoteur immobilier racheté juste avant que le marché ne se retourne.

Sans parler des conséquences de la remise en cause du monopole de la distribution du Livret A dont profitaient jusqu’à présent les Caisses d’épargne (ainsi que La Poste) et qui va prendre fin le 1er janvier 2009. Le gouvernement, se pliant aux injonctions de la Commission européenne, s’est en effet engagé, dans un processus de « banalisation » du Livret « A ». En clair, le patronat bancaire pourra mettre la main sur une bonne partie de la collecte de cette épargne populaire pour en faire un produit financier régi selon les règles du rendement et du risque.

Le logement social, financé aujourd’hui à 80% par cette ressource, sera contraint d’emprunter à taux plus élevés sur le marché financier. Ainsi, c’est tout le système de financement du logement social qui est en danger, alors que les besoins sont plus criants que jamais.

La fermeture de l’Agence de la Grand Mare s’inscrit en fait dans le plan social annoncé par la direction du groupe qui prévoit 4500 suppressions d’emplois et la fermeture de 1000 agences, notamment dans les quartiers populaires et les zones rurales considérées comme les moins rentables. Malheureusement la nouvelle « Banque postale » est elle aussi engagée dans une suppression de ses agences postales dans la logique d’ouverture totale à la concurrence et de privatisation programmée par le gouvernement et la commission européenne pour 2007.

L’heure est donc à la mobilisation des habitants et des élus pour empêcher cette fermeture et défendre les outils de l’épargne populaire et plus largement la présence des services publics de proximité menacée par la politique libérale que met en oeuvre avec acharnement le gouvernement.

Le groupe des élus communistes et citoyens de la ville de Rouen

Read Full Post »

UNE GRANDE SOUSCRIPTION POUR L’HUMANITE
Par Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité

En vous présentant les comptes de gestion de l’Humanité le 11 juillet dernier, nous alertions sur les graves difficultés économiques de notre journal.
Nous vous avons aussi informé, depuis près d’un an, que nous avions dû nous résoudre à mettre l’immeuble de l’Humanité en vente pour reconstituer nos fonds propres et faire face à nos échéances financières.
Un bon compromis de vente a été signé en ce sens depuis plusieurs mois. La vente devait avoir lieu dans un premier temps fin mars mais avait été reporté à la demande de l’acquéreur, du fait de la crise financière interbancaire qui retardait la levée de crédit. Ainsi, il était convenu que le paiement définitif de la vente de l’immeuble aurait lieu mercredi 16 juillet. Or, cette échéance de paiement n’a pas été tenue. Ceci aggrave encore nos difficultés.
Nous multiplions évidemment depuis lors les démarches pour que la vente soit définitivement réalisée et payée. Mais cela peut prendre encore plusieurs semaines .Or nous ne pouvons prendre aucun risque. Nous ne pouvons plus attendre sans réagir. L’Humanité a dû investir pour emménager dans ses nouveaux locaux, et nous sommes contraints de créer d’urgence les conditions pour disposer des moyens financiers nécessaires à son fonctionnement. Nous avons un absolu besoin de sécuriser la trésorerie du journal.

Voilà pourquoi, face à cette situation inattendue et alarmante, nous appelons chaque ami, chaque militant, chaque lectrice et lecteur à participer à une grande souscription populaire pour que l’Humanité dispose des moyens financiers dont elle a besoin cet été pour faire face à ses échéances .Celles et ceux qui le souhaitent peuvent faire parvenir des dons. D’autres peuvent souscrire des prêts à l’Humanité. Ceux-ci seront remboursés dès la vente de l’immeuble réalisé.

En même temps nous devons amplifier les initiatives individuelles et collectives pour réussir une grande Fête de l’Humanité, en proposant hardiment le bon de soutien donnant droit à l’entrée de la Fête. Sa programmation musicale, la qualité des débats en préparation, la période politique qui appelle à construire un grand rassemblement de riposte à la politique destructrice de la droite et la nécessité d’inventer un chemin nouveau pour le changement, doivent nous conduire à une activité exceptionnelle pour construire une grande et belle Fête.

Chacun comprend bien que nous sommes face à un enjeu politique d’importance.

Ces dernières semaines, l’Humanité a prouvé son utilité comme journal de décryptage de l’information, de débats et de combat. L’Humanité a été le seul journal à révéler article par article le contenu du traité de Lisbonne, et à montrer comment il était devenu caduc après le vote Non des Irlandais. Il a été le seul journal à publier et analyser le projet de changement de la constitution, à démontrer comment la droite a démolit les 35 heures, à combattre activement la directive européenne de la honte sur l’immigration, à soutenir jour après jour la lutte pour les travailleurs sans papiers, à combattre les nouveaux projets de déremboursement des médicaments, à soutenir les Dunlop et les mouvements sociaux, des retraites ou des enseignants…
Bref tout le mouvement progressiste serait encore plus affaibli si la voix de l’Humanité venait à disparaître.

Ne laissons pas affaiblir ou bâillonner la voix de l’Humanité au moment où nos concitoyens ont plus que jamais besoin d’une information pluraliste. Le monde du travail, les jeunes et les retraités ont besoin d’un journal porteur des urgences sociales et démocratiques. Ne laissons pas éteindre la flamme des combats que relaie et porte l’Humanité et notre magazine l’Humanité Dimanche. Toute la gauche sociale et politique qui cherche la voie d’un projet alternatif de changement, un changement de pouvoir et de société ont besoin de ce journal. L’enjeu du pluralisme, l’efficacité de la riposte à la droite et d’une perspective de changement appellent à une mobilisation exceptionnelle créant les conditions nécessaires pour que l’Humanité ne soit pas étranglée.
L’existence de l’Humanité a toujours été un combat. Sans ses lectrices et lecteurs, ses amis, elle n’existerait plus depuis longtemps. Voilà pourquoi, une nouvelle fois, nous appelons à surmonter ensemble l’obstacle auquel nous sommes confrontés en lançant cette grande souscription populaire.

Merci d’avance à toutes et tous de votre engagement.

PARTICIPEZ À LA SOUSCRIPTION,

souscritpion_huma_190708_2_

Read Full Post »

L’ONU critique la France sur sa politique d’immigration

Ci dessous, la déclaration de la CGT :

Le Comité des Droits de l’Homme de l’ONU vient de critiquer la France pour non respect du Pacte international relatif aux droits civils, politiques et à la convention sur le droit d’asile. L’un des principaux reproches adressés à la France porte sur la manière dont l’État traite les étrangers et particulièrement sur le fait que de « très nombreux » sans papiers et demandeurs d’asile « sont retenus dans des locaux inappropriés ». De même, il regrette que l’État français soit resté sourd aux accusations de mauvais traitements d’étrangers dans les prisons et les centres de rétention.

Ce rappel à l’ordre de l’Organisation des Nations Unies, confirme les dérives observées et dénoncées par nombre d’organisations syndicales et associations. Celles-ci sont d’autant plus graves que le « modèle » français fait école en Europe. En effet, Nicolas Sarkozy a annoncé vouloir profiter de la présidence française de l’Union pour faire de l’immigration l’une des priorités. Le ton est déjà donné avec la « directive retour » adoptée au mois de juin par le Parlement européen. En outre, au mois d’octobre, le conseil des ministres de l’Union européenne devrait signer un « pacte européen sur l’immigration et l’asile ».

Cette directive, ainsi que les projets déclarés, ont suscité l’indignation dans les pays d’émigration d’Afrique et d’Amérique latine, aussi bien des organisations syndicales que des gouvernements dénonçant la transformation de l’Europe en forteresse.

Faire de la politique d’immigration un axe majeur de la politique française et européenne c’est accréditer l’idée selon laquelle l’immigration serait la cause des régressions économiques et sociales actuelles. En outre, amalgamer les questions migratoires et les problèmes sécuritaires permet d’éluder les vraies questions du développement des pays du sud.

Le conseil des ministres européens et la conférence interministérielle euro-africaine qui se tiendront en octobre à Paris, porteront sur ce thème des migrations et du développement. Ils seront l’occasion, pour les organisations syndicales et les associations de défense des droits de l’Homme de se mobiliser pour défendre une autre conception de l’immigration et un autre rapport entre l’Union européenne, l’Afrique et le reste du monde.

Montreuil, 5 août 2008

Read Full Post »

La création d’un énième fichier dit « Edvige » qui contient des données à caractère personnel dont disposera la police et qui, de plus, concerne les mineurs de 13 ans, est inacceptable. La CNIL, habilitée à donner un avis sur tout nouveau fichier, a émis des réserves et a d’ailleurs permis que le décret soit rendu public.

Devant la gravité d’une telle décision qui, outre le fichage des mineurs, permettra de centraliser des informations sur des personnalités élues ou appartenant au monde syndical ou associatif, les élu(e)s du Parti communiste français invitent à une large mobilisation contre les atteintes aux libertés génèrées par la mise en place de ce fichier.

PETITION ICI

Read Full Post »

A lire sur le blog de Didier Chartier, élu communiste de Rouen :

Equipement culturel à Grammont: des orientations qui vont dans le bon sens

Read Full Post »