Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for mai 2008

Communiqué des élu(e)s communistes de Rouen

Rouen, le 30 mai 2008,

Mariage annulé à Lille : une décision scandaleuse

Le Tribunal de Grande Instance de Lille a annulé un mariage en justifiant pour « erreur sur les qualités essentielles du conjoint » car l’épouse avait menti sur sa virginité.

Cette décision est absolument scandaleuse. Elle va à l’encontre du droit des femmes, de leur intimité et la libre disposition de leur corps. Le fait de cautionner ainsi des comportements portent atteinte aux engagements de la France en matière de non discrimination entre les sexes, ainsi qu’à la liberté sexuelle est inadmissible et révoltant.

Les déclarations récentes du Ministre de l’Education sur la possibilité de non mixité « à la piscine ou dans les cours d’éducation sexuelle » montrent que le gouvernement ouvre lui-même la porte à toutes les régressions et tous les comportements patriarcaux.

Une politique aussi moyen-âgeuse, qui infériorise les femmes, tire l’ensemble de la société vers le bas.

Les élu(e)s communistes de Rouen dénoncent ces dangereuses dérives et appellent toutes celles et tous ceux qui aspirent à une société d’égalité et de justice à se mobiliser pour faire reculer cette offensive d’une droite rétrograde et machiste.

Pour les élu(e)s communiste de Rouen

Hélène KLEIN, Adjointe au maire chargée du droit des femmes

Read Full Post »

Avec Sambara SAMBA-MALANDA, habitant des Hauts de Rouen  et Carine GOUPIL, suppléante,

exprimons par le bulletin de vote notre opposition à Nicolas Sarkozy qui donne aux riches et fait payer les autres.

 

Le 8 juin, condamnons cette politique du mépris.

 

 Pour riposter, nous avons besoin d’élus communistes porteurs de propositions de justice sociale et d’égalité pour tous les citoyens. Nous avons besoin d’élus intransigeants avec les discriminations.

 

http://sambara.wordpress.com

Read Full Post »

pv du 16 mai 2008

Read Full Post »

Table ronde

vendredi 30 mai à 20h à la MJC Rive gauche

Participeront à cette table ronde : Céline Braillon Présidente de l’ADELS et Maurice Libessart, Président des GAM (voir tract joint).
Cette table ronde s’inscrit dans la démarche de constitution d’un Groupe d’action se donnant comme objectif d’interroger les politiques publiques à l’échelle du territoire de Rouen en vue de faire des propositions pour une politique de transformation sociale.

Read Full Post »

Les élu(e)s communistes de Rouen apportent un soutien total à l’action des salariés sans-papiers qui, à l’image de ce qui se passe sur Paris et sa région, ont décidé de rentrer dans la lutte pour exiger avec la CGT de Rouen leur régularisation.

tract_cgt_rouen_salari-s_sans-papiers_22_mai1

Read Full Post »

Le Réseau Education Sans Frontières organise un rassemblement contre  les expulsions de 8 jeunes majeurs lycéens ou étudiants et 7 familles le

MERCREDI 28 MAI 2008 à 15h00

devant la Préfecture à Rouen

resf

Read Full Post »

Appel à la mobilisation pour une politique éducative ambitieuse Le budget 2008 qui sera appliqué à la prochaine rentrée est contesté par les élèves, les parents d’élèves, les personnels, les étudiants, les associations éducatives complémentaires de l’enseignement public et tous les partenaires de l’École. Les mobilisations vont croissantes et portent l’exigence de moyens pour la réussite et la démocratisation du système éducatif.

Les 11 200 suppressions de postes entraîneront des classes surchargées, rendant impossible le suivi individuel des élèves. Dans le second degré cela va conduire à des disparitions de formations et d’options et la fin de dispositifs pédagogiques et de soutien innovants. Conjuguée aux retraits de moyens, la mise en place précipitée, sans réflexion préalable et sans concertation suffisante, du bac pro 3 ans dans les LP, suscite des inquiétudes légitimes quant à la prise en charge des élèves en enseignement professionnel en particulier ceux qui sont en difficulté.

Dans le premier degré les projets de programmes traduisent une vision passéiste et rétrograde de l’École, ainsi qu’un recul pédagogique et didactique. Ils remettent en cause les cycles et s’accompagnent d’une apparente volonté d’externaliser l’aide aux élèves en difficulté en rejetant la responsabilité de l’échec scolaire sur les familles.

Ce budget de rigueur et les suppressions de postes concernent tous les secteurs comme l’Éducation nationale mais aussi l’Enseignement Agricole Public et tous les personnels, se traduisant par une aggravation des conditions de travail et un fonctionnement plus difficile pour notre système scolaire.

Les annonces budgétaires pour les prochaines années confirment que cette politique de régression en lien avec la RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques) pourrait s’installer dans la durée. La transformation de l’École implique une toute autre dynamique pour le système éducatif et pour les métiers de l’éducation.

Pour obtenir des budgets ambitieux qui permettent une transformation de l’École,

Pour mettre en œuvre une autre politique éducative mettant la réussite de tous les élèves au centre de ses préoccupations,

Les organisations signataires appellent à manifester

samedi 24 mai place de la Cathédrale à 14h30

Ceméa, Confédération Étudiante, CRAP-Cahiers pédagogiques, FCPE, Ferc-CGT, FIDL, Les Francas, FSU, GFEN, ICEM-Pédagogie Freinet, Jeunesse au Plein Air, Ligue de l’Enseignement, Sgen-CFDT, Sud Éducation, Sud Étudiant, Unef, UNL, Unsa Éducation

Read Full Post »

Older Posts »